samedi, 02 octobre 2021 10:53

la Cartographie des Centres de Ressources Tunisiens. Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le CNTE fait partie des 43 établissements sélectionnés au niveau national par l'ATCT et la la banque islamique de développement.

Ci-après le lien de la version électronique sur le site de l'ATCT du livre qui vient d'être publié et portant sur la Cartographie des Centres de Ressources Tunisiens.

La cartographie des centres de ressources en Tunisie s’inscrit dans le cadre d’une initiative, lancée par la Banque islamique de développement, visant le partage des connaissances techniques, de l’expertise et de solutions concrètes avec les pays membres de la Banque. Il s’agit d’identifier et d’évaluer le potentiel d’expertise et de savoir-faire techniques et technologiques en Tunisie et d’exprimer sa disposition à partager ce gisement d’expertise avec des pays partenaires membres de la BID, et ce dans le cadre de la coopération Sud-Sud et triangulaire (CSST).

Depuis des décennies, la Tunisie a développé des liens étroits et profonds avec les pays du Sud, notamment l’Afrique subsaharienne et le monde arabe dans les secteurs clés, à savoir le commerce, l’agriculture, la pêche, la construction et les infrastructures, l’industrie, l’énergie, les nouvelles technologies, la formation et la

santé.

Cette riche expérience a conduit l’Agence tunisienne de coopération technique

(ATCT) à adhérer à cette initiative et à lancer un exercice de cartographie des centres de ressources avec le soutien de la BID, dont l’approche méthodologique se décline en trois phases :
• L’identification des secteurs et des thèmes prioritaires sur la base d’une étude socioéconomique ;
• La sélection des centres de ressources selon la notation des critères retenus;
• L’approbation des fiches relatives aux centres de ressources et l’édition du document final.
Dans un premier temps, une liste exhaustive des secteurs à traiter a été dressée, puis une sélection a été faite selon une série de critères. Les principaux critères de sélection portent notamment sur l’alignement stratégique, la recherche et le
développement, l’expertise et le savoir-faire, les expériences de coopération SudSud et Nord-Sud.
Le scoring des critères retenus a permis de ressortir treize secteurs prioritaires:
agriculture/eau, environnement, santé, construction, industrie/mines, énergie, commerce, TIC, affaires sociales, emploi, éducation, formation professionnelle, enseignement supérieur. Ces secteurs ont été choisis parmi un large éventail de domaines où la Tunisie peut partager une expertise et un savoir-faire technique avérés au sein des pays membres de la BID.
Une première liste préliminaire de 71 Centres tunisiens relevant des secteurs prioritaires retenus a ensuite été arrêtée, selon trois critères convenus par les points focaux sectoriels : expertise et expérience à l’international, potentiel d’exportation et notoriété à l’international. En vue d’en tirer une liste plus restreinte, les points focaux ont également défini cinq critères de sélection : capacités à s’exporter (RH, finance, réseautage…), domaine d’intervention stratégique, valeur ajoutée et avantage compétitif, pérennité,ancienneté et taille, et demande des marchés cibles.
Sur la base des réponses aux questionnaires diffusés physiquement et en ligne
auprès des centres de la liste préliminaires et sur la base des critères de sélection finale, une liste restreinte de 43 centres de ressources à cartographier a été arrêtée.
Leurs profils sont présentés dans le présent document, d’une manière synthétique et répartis selon les autorités sectorielles.
Les centres de ressources cartographiés ne représentent qu’un échantillon du large
éventail d’institutions existantes à l’échelle nationale.
Lu 60 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.